header-sl-yellow

Nous avons 72 invités en ligne

Arrêté sur la chasse aux petits oiseaux du 07 mars 1880.*

Considérant que parmi les objets de police confiés à notre vigilance et à notre autorité la loi du 16 et 24 août 1790, place le soin de prévenir et de faire cesser les accidents et les fléaux calamiteux.

Considérant que dans notre contrée, l'immense multiplication des insectes et surtout des chenilles et des sauterelles est désastreuse pour l'agriculture, que le seul moyen de l'arrêté est de protéger les oiseaux insectivores contre l'aveugle et insouciante cruauté de l'homme.

Que le nombre des petits oiseaux diminue de jour en jour au grand préjudice de l'agriculture.

Que les mesures prohibitives peuvent seules suppléer au défaut d'efficacité des efforts tentés pour éclairer la population rurale sur la nécessité de conserver ces utiles et désintéressés auxiliaires des cultivateurs.

Arrêtons !!

Article 1er:

Il est défendu d'enlever ou de détruire les nids d'oiseaux ou de tuer des petits oiseaux à coup de fusil et de les prendre soit à la glu soit avec des filets lacet ou autre engin.

Article 2:

Toute contravention du présent arrêté sera constate par un procès verbal et poursuivie devant le tribunal compétent conformément aux lois.

Fait à la mairie de Mers, le 10 juin 1862.

                                                        Mr Bonnin Jean, Maire de Mers

 

*extrait des archives de Mers sur indre