header-sl-yellow

Nous avons 79 invités en ligne

Naissance d'une commune

bourg bandeau

Il nous est difficile d'établir les origines du nom de la commune de Mers-sur-Indre.

Nous savons que le village prit les appellations de Rodulphus de Merno en 1237,
                                                                   puis de Parrochia de Maers en 1281
                                                                    
et de Meris de Merco en 1648.
Seul le mot de MERS résiste à l'usure du temps.


En mai 1841, l’extraction de la pierre se faisait à la carrière des Grosses-Roches et la marne plutôt vers Jeu-les-Bois. La construction, du pont de Presles était en cours.

Le 12 mai 1844, le Conseil approuvait le classement d’un chemin vicinal de grande communication, de Neuvy Saint Sépulchre à Issoudun, parce que celui-ci conduirait à ces deux villes en traversant la route de La Châtre et servirait aux habitants de la commune pour ces deux destinations.
Ce chemin traversant des pays dont les productions étaient de natures différentes permettrait des échanges plus fréquents; Les fourrages de Mers, Montipouret, Sarzay, Tranzault et Neuvy seraient échangés contre les vins d’Issoudun, les pierres d’Ambrault et de Clavières...

Voici quelques renseignements concernant l’année 1889:
   - la population comptait 1 071 âmes
   - les productions agricoles se composaient de céréales, de vignes pour la consommation familiale, de cultures fruitières, de bovins (lait et viande, pays naisseur), d’ovins (laine et viande), de caprins, de porcins (races crasnoise et yorkshire)et de volailles pour les besoins familiaux
   - l’activité forestière employait de la main-d’œuvre saisonnière pour le bois de chauffage et la matière première pour l’industrie (le sciage)
   - les marchés et foires annuelles se déroulaient les 11 mai, 8 juin et 19 septembre
   - la gare apportait la possibilité de se rendre à Châteauroux en trente minutes (5 trains par jour en direction de Châteauroux et quatre en direction Montluçon)

En 1891, une demande de modification du nom de la commune en Mers-sur-Indre a définitivement consacré la commune.

Le village aujourd'hui compte au dernier recensement de 2009, une population de 594 habitants, dont 26% à moins de 19 ans, 58% à entre 20 et 64 ans et 26 % à plus de 65ans.
Et ce, après avoir connu une pointe en 1891 où Mers comportait 1075 habitants et une chute importante en 1982 pour n'en avoir plus que 434.

 Le nombre d'habitants de Mers sur Indre

 Avant la Révolution française, très peu de recensements sont organisés sur l’ensemble du territoire.
On peut citer celui du libraire Claude-Marin Saugrain, "Dénombrement du Royaume" (publié en 1709) et celui de l'abbé Jean-Joseph Expilly (vers 1760) "Dictionnaire géographique, historique et politique des Gaules et de la France".
Mais depuis 1801, un recensement général de la population est organisé par l’état.